« Je préfère être une légende vivante qu’un mythe mort »

Par Florent Bouteiller, Le Monde, 13 novembre 2012

Rencontre avec la légende du karaté français qui remportait les championnats du monde par équipes il y a quarante ans, en 1972, à Paris. A 65 ans, ce haut gradé (9e dan) respecté dans le monde entier dresse un bilan sans concession de l’évolution de son sport. Une déclaration d’amour autant qu’un coup de gueule de la part de ce sensei qui n’a pas sa langue dans sa poche. lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s