Kano a sauvé les Budo

Par Henry Plée, shalolin95310, 03/12/2012

Dans cette chronique, quelques révélations vont probablement vous étonner. ainsi, il est bien connu au Japon (mais pas en dehors…) que Gichin Funakoshi (fondateur du Karaté) tenait à s’incliner chaque jour en direction du Kodokan en signe de reconnaissance pour Jigoro Kano (fondateur du Judo) et qu’il le fit à partir de 1923 (apparition du Karaté au Japon), jusqu’à la fin de sa vie (en 1957).
Pourquoi ? Parce que sans Maître Kano, les arts martiaux d’Asie seraient certainement tombés dans l’oubli, comme les nôtres, et que les « Budo » les plus célèbres, comme le Judo, le Kendo, le Kyudo, le Karaté-do ou l’Aïkido n’auraient pas existé. Tout comme, très probablement, le Kung Fu Wushu et le Taï Chi, du fait que c’est le succès des Budo qui permit à des maîtres de Taïwan et de Hong Kong d’en enseigner certaines formes. La Chine fit de même, après le décès de Mao Tsé Toung, qui en interdisait la pratique. lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s