La science des samouraïs

Par Henry Plée, shalolin95310, 27/07/2011

A la suite de ma Chronique décrivant comment j’avais formé un combattant Judo et Karaté en un mois seulement, plusieurs lecteurs se rendant en Chine (séparément) posèrent la question à de vieux maîtres. Ces derniers confirmèrent que des formations accélérées de ce genre étaient possibles, qu’elles avaient même été courantes à l’époque des « Révoltes des Boxeurs » (en 1900, contres les étrangers et les délégations occidentales) et qu’elles le sont encore dans le milieu fermé des « Triades » (la « Mafia » mondiale chinoise).
Pour l’anecdote, il me fut rapporté que certains de ces maîtres chinois ironisèrent sur la valeur des Katas selon eux « pures fantaisies », « sans intérêt », « dangereux pour la spontanéité ». Pour le prouver, ils enseignèrent leurs techniques de façon accéléré (selon les dires de ces lecteurs), sans Katas. Mais, apprenant que « leurs » élèves occidentaux s’apprêtaient à revenir en France, plusieurs de ces maîtres chinois tinrent toutefois à leur enseigner leur Kata. Allez savoir… lire la suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s