Léo Tamaki

Débute la pratique martiale à 6 ans par le Judo.
Pratique ensuite diverses disciplines dont le Karaté Shotokan, Kyokushinkaï, le Kung-Fu Shaolin Chuan, l’Aïkijutsu et le Full Contact.
Débute l’Aïkido avec Jacques Bardet et devient ensuite élève de Tamura senseï et Suga senseï.
Pratique trois ans à l’Aïkikaï de Tokyo notamment avec les maîtres Tada, Arikawa, Masuda, Watanabe, Osawa, Sasaki et le Doshu.
Elève de Kuroda Tetsuzan, soke du Shinbukan Kuroda ryugi, Hino Akira, fondateur du Hino budo, Kono Yoshinori et Akuzawa Minoru, fondateur de l’Aunkaï qu’il fait venir régulièrement en France. sources



Articles:

Les maîtres de l’ombre

Par Léo Tamaki, 12/04/2020 Henry Plée, mythique pionnier du Karaté en Europe, a popularisé la notion de kage shihan, maître de l’ombre. Adepte possédant un savoir caché, et souvent méconnu du grand public, le concept de kage shihan reste polémique. Mais il est une réalité indiscutable, depuis toujours, dans l’ombre des plus grands adeptes, se trouve leur principal… Continue Reading →


Interviews:

La jeunesse au service de l’évolution de l’Aïkido

Par Guillaume Erard, 17/02/2015 Fruit d’une combinaison savante d’un travail acharné et d’un sens aigu de la communication, Léo Tamaki, 4e Dan, est devenu en quelques années une icône de l’Aïkido francophone et ce, malgré des débuts relativement tardifs et à peine vingt ans de pratique.  lire la suite

La voie/voix intérieure

Par Ivan Bel, 06/11/2013 J’apprécie Léo Tamaki pour son regard sur le monde du Budo, sa connaissance des disciplines, des réalités du monde des arts martiaux et de ses pratiquants. Mais aussi bon pratiquant est-on, la recherche fondamentale de chacun tourne toujours autour du concept socratique qui énonce « connais-toi toi-même ». Dans cette seconde interview, toutes… Continue Reading →

Questions stupides pour une interview people

Par Ivan Bel, 06/11/2013 On ne le dira jamais assez, c’est en posant des questions stupides qu’on obtient parfois des révélations, que dis-je, des scoops. Quittant pour une fois le style sérieux de ce blog, je me suis amusé à faire une interview bling-bling à Léo Tamaki, qui a aimablement joué le jeu en se… Continue Reading →


Ouvrages:

Commander
Yokomen désigne une frappe sur le côté de la tête. YOKO signifie côté, et MEN signifie tête. En Aïkido et dans les arts martiaux traditionnels japonais dont il est issu, les frappes sont similaires aux coupes d’un sabre. Il est possible de diviser les déplacements qui permettent de faire face à un yokomen de nombreuses façons. Sensei Léo TAMAKI schématise cinq entrées, qui peuvent ensuite se décliner en de nombreuses variations et positions intermédiaires. Sensei Léo TAMAKI va vous expliquer comment réaliser 10 techniques à partir de ces déplacements. En guise de conclusion, il abordera le travail de Tanto-Dori (désarmement couteau).


Vous souhaitez contribuer à La Budothèque en partageant un document de votre création ou issue de vos recherches? N’hésitez pas à nous contacter :

WordPress.com.

Up ↑

%d bloggers like this: